Blinis au caviar

Plaisirs culinaires / 27/04/2014

200 gr de farine de blé 150 gr de farine de sarrasin (blé noir) 75 cl de lait entier 50 gr de beurre doux 25 gr de levure de boulanger 3 oeufs 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol 2 cuillères à café de sucre semoule 200 gr de caviar Sel

Dans une petite casserole, faites tiédir le lait à feu très doux. Émietter la levure dans un bol et la délayer avec 15 cl de lait tiède. Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Battre légèrement les jaunes. Mettre les farines dans une terrine et y incorporer le sucre semoule et une pincée de sel. Ajoutez en remuant la levure, les jaunes œufs et ajouter peu à peu le restant du lait tiède, jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse mais fluide. Laisser reposer 3h à température ambiante. Lorsque la pâte est levée, battre les blancs d’œufs en neige, et les ajouter à la pâte. Faites chauffer une petite poêle à fond épais d’environ 8cm de diamètre et la huiler légèrement (voir en « suggestion » la méthode russe pour huiler la poêle). Verser 2 cuillerées à soupe de pâte dans une louche, puis dans la poêle, d’un seul trait, en tournant celle-ci dans tous les sens, de façon à bien repartir la pâte. Laisser cuire 2 à 3 mn de chaque côte sur feu moyen, jusqu’à ce que le blini soit légèrement doré. Le garder au chaud et procéder de la même manière pour les autres blinis. La meilleure méthode pour les garder au chaud est de les empiler au fur et à mesure de leur cuisson sur une assiette posée sur une casserole d’eau bouillante et de les couvrir d’une serviette pliée en quatre. Servir les blinis bien chauds, légèrement beurrés et recouverts de quelques cuillères à café de caviar puis les enrouler avant de les déguster. Pour huiler facilement la poêle, essayez le « truc » suivant utilisé en Russie, et qui consiste à piquer au bout d’une fourchette la moitié d’une pomme de terre épluchée et la tremper ensuite dans l’huile. Frottez ce tampon sur le fond de la poêle : il laissera la quantité idéale d’huile pour la cuisson des blinis. Le blini est à la base une pâte à crêpes combinant farine de blé, farine de sarrasin (blé noir) et levure, afin de lui apporter plus de consistance et d’épaisseur que la pâte à crêpes telle que nous la préparons habituellement. En Russie, les blinis sont traditionnellement dégustés avant le début du Carême. Le blini se consomme chaud, ou réchauffé éventuellement 10 mn dans un four tiède. Il se marie bien avec toutes sortes d’accompagnements: slivki (crème au lait aigre), tarama, poissons fumes, caviar, terrines, charcuterie, foie gras, fromages, confitures, miel, chocolat. Notre recette vous propose la version « luxueuse » au caviar, telle quelle était appréciée par l’aristocratie tsariste au début du 20ème siècle.





Previous Post

Takashi Murakami

Next Post

Siamoiseries érotiques





0 Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


More Story

Takashi Murakami

Né en 1962 à Tokyo, est un artiste japonais. Il fait ses études à la Tokyo University of Fine Arts and Music (département...

27/04/2014