Fluos Kids

Dans les cours de lycée, les héritiers du rock des sixties et des raves des années 1990 composent leur panoplie avec un sens de la mode éclairé. (…) Dès l’été 2005, des groupes formés au collège et au lycée, dont Naast, Second Sex et BB Brunes, investissent les caves de Saint-Germain-des-Prés en veste à revers pointus, cravate fine et derbys blancs. Tandis que les filles, en découvrant les Plastiscines, jettent leurs tenues roses et leur gloss pailleté de l’ère Paris ­Hilton, au profit du jean slim et des bottes vintage. Ce qui n’était au départ qu’un épiphénomène parisien est devenu une tendance nationale. Les groupes poussent comme des champignons, de Toulouse (The Dodoz) à Amiens (Molly’s). Et le public suit : dès 13 ans, un peu partout en France, les jeunes garçons écument les dépôts-ventes en quête de vestes étriquées, tandis que les filles affichent la frange de ­Françoise Hardy dès la classe de quatrième. Paru le 25.04.2007, par Hélène Guillaume http://madame.lefigaro.fr http://www.fluokids.blogspot.com

Laisser un commentaire