Le feuilleton #2 : Bara’ (Créer)

1926. Pondichéry. Son père était gouverneur, lui un jeune enfant. Henri ne rêve pas. Il vit dans un rêve. Le noir et blanc associé au photos du début du XX° siècle se muent en couleurs brulantes, couleurs de pierres précieuses, parfums d’épices et faste d’autrefois. Henri pose solennellement, droit et fier, devant la Rolls-Royce qui l’emmène de réceptions en ambassades, lorsque le protocole requiert sa présence. Le reste du temps, du haut de ses 8 ans, le teint halé par le soleil, habillé d’un pantalon en lin blanc, le plus souvent torse nu, il arpente jardins, couloirs, cuisines et autres pièces mystérieuses du palais, en quête d’aventures…