Les clientes du salon de coiffure étaient de sacrées vicieuses…

Article X – Rated. A réserver à un public majeur et averti. [de Esparbec] L’auteur anonyme de cette coquine confession se penche sur son passé ; passé assez lointain, car il n’est plus tout jeune, notre ancien garçon coiffeur. Il nous narre dans ce livre ses toutes premières expériences sexuelles au temps où il était apprenti dans un salon de coiffure pour dames. Seul garçon parmi l’équipe des coiffeuses, il va devenir la proie consentante et ravie de ses collègues de travail, de son abusive patronne… et des clientes désireuses de se faire  » coiffer  » à domicile. De quoi vous donner envie de changer de métier…

Laisser un commentaire