Breaking

Les pirates du P2P rêvent de Sealand

FEATURED / 21/01/2007

Pirate Bay voudrait installer ses locaux sur la plateforme offshore. Une île à vendre en mer du Nord ? Les pirates suédois sont prêts à y jeter l’ancre. Peu importe que la principauté de Sealand ne soit reconnue par aucun autre Etat au monde. Ou même que l’île ne présente que 550 m2 habitables, aucune plage de sable fin et très peu de distractions. Les dirigeants de Pirate Bay sont à la recherche d’un trésor bien plus rare, que seule cette ancienne plateforme navale britannique semble en mesure d’offrir. Un port d’attache, au milieu des eaux internationales, où aucune loi n’interdit le téléchargement gratuit d’oeuvres protégées par la propriété intellectuelle. (…) Par Anne-Françoise HIVERT http://www.liberation.fr





Previous Post

Tous Ego : Havas, moi et les autres de Jacques Séguéla

Next Post

Devon (actrice X)





0 Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


More Story

Tous Ego : Havas, moi et les autres de Jacques Séguéla

Ni autobiographie, ni essai, ni roman, mais tout cela à la fois : le feuilleton à rebondissement de huit vies. Une longue...

21/01/2007