Marie-France


Marie France, dont le nom complet est Marie-France Garcia, née à Oran le 9 février 1946, est une chanteuse et une actrice française, ainsi qu’une icône parisienne des années 70. Marie France est engagée en 1969 à l’Alcazar au quartier latin, où elle devient célèbre comme sosie de Marilyn Monroe. Elle reste une des vedettes de cet établissement de music-hall jusqu’en 1987. Elle milite au FHAR auprès de Guy Hocquenghem. A ce titre, elle est interviewée dans la revue Recherches (numéro spécial « Trois milliards de pervers », 1973). Elle fait partie du groupuscule des Gazolines avec Hélène Hazera. Toutes deux jouent dans Les Intrigues de Sylvia Couski d’Adolfo Arrieta (1974). Alain Z. Kan lui rend hommage en intitulant une de ses chansons « Marie-France » en 1976. Marie-France est transsexuelle, mot qu’elle déteste, peut-être du fait que certains animateurs de télévision l’interrogent systématiquement sur ce point. « Quand on est passé de l’autre côté pourquoi est-ce qu’on garde cette appellation ? », regrette-t-elle. C’est comme chanteuse qu’elle apparaît dans Barocco d’André Téchiné en 1976, où elle crée la chanson « On se voit se voir », écrite à son attention sur une musique de Philippe Sarde. Elle poursuit sa carrière d’actrice au théâtre, notamment dans Le Navire Night de Marguerite Duras en 1979. Avec 39 de fièvre en 1980, à travers plusieurs reprises de titres yé-yé sixties (Gillian Hils, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Rocky Volcano) et des originaux écrits Jean-William Thoury et composés par Dynamite Yan ou Vincent Palmer, elle impose le style du groupe de rock Bijou. Elle réapparaît dans le cinéma de Téchiné avec le film Les Innocents en 1987. Elle enregistre en 1993 une reprise d’Édith Piaf en duo avec Marc Almond qui lui donne deux chansons. Daniel Darc et Mirwais collaborent à son album de 1997, dans lequel elle signe quelques textes. Dave l’invite sur son album « Doux tam tam » en 2003. Frédéric Botton lui écrit plusieurs chansons en 2005. Fin 2006, Léonard Lasry invite Marie France à chanter un duo « hommage » intitulé « Du désir au bout des doigts ». La chanson figure sur le premier album de Léonard Lasry « Des illusions ». Marie-France publie également un duo avec Hélèna Noguerra sur le dernier album de celle ci intitulé « Fraise Vanille » (sortie octobre 2007). En 2008, Marie France enregistre un album rock garage entièrement écrit par Jacques Duvall et composé par Miam Monster Miam. L’album s’appelle « Phantom feat Marie France » et rappelle la Marie France rockn’roll que ses fans ont connu aux débuts des années 80. http://fr.wikipedia.org





Previous Post

L’échangisme en 3 variantes

Next Post

La rolls des cacahuetes





0 Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


More Story

L’échangisme en 3 variantes

Article X – Rated. A réserver à un public majeur et averti. L’échangisme simple : (le plus courant) Il s’agit de partager...

10/09/2010