Breaking

“Me, Myself and I” By C.D ™ : Episode 1

FEATURED / 02/06/2009

A l’instar de PLG je sors moi aussi de ma réserve et c’est ainsi qu’en lieu et place de la rubrique quotidienne Les Autres, vous pourrez dorénavant vous repaitre de la rubrique “Me, Myself and I” By C.D ™ : Des réflexions, des pensées, des idées… Du perso et du subjectif mais toujours dans l’esprit JetSociety c’est-à-dire de Futilité Publique et bien entendu contre la médiocrité ambiante. FIRST TAKE : « En faisant le tri dans ma « discothèque », j’ai retrouvé quelques compil des années 80 pourtant bien planquées… la curiosité l’emportant j’ai fini par réécouter quelques tracks, juste comme ça… avec le recul nécessaire : un gros a priori railleur et branchouillard, tout en me disant en mon for intérieur « c’est bon mais c’est pas bon » un peu comme du nutella auditif. Bref, n’imaginez pas pour autant que je vais essayer, comme certains, de vous faire croire que toute cette soupe musicale est finalement géniale, totalement décalée, agréable au 2eme degré et qu’elle vaut bien mieux que ce qui est fait aujourd’hui en matière de variète popu… Honnêtement je m’en cogne, par un principe bassement élitiste je n’aime pas la variète. Ce que je trouve plus intéressant c’est l’idée que dans les années 80 il y avait peut être moins de clivage entre la province et paris, que les « bourgeois » et les beaufs s’éclataient sur la même daube au club med ou au camping, que la fracture était moins importante qu’aujourd’hui. Le décalage par la musique ? Possible, tout au moins une manifestation du nivellement par le bas. En essayant de faire passer les artistes kleenex pour de vrais et intègres talents la machine s’est grippée toute seule, condamnant ainsi ceux qui aimaient juste s’amuser à une éternelle nostalgie et annihilant tout rapprochement de classes. La solution, une musique bien naze qui rapproche les peuples sur les dancefloors de France et de Navarre… genre : « Ca m’énerve » ?





Previous Post

ROBERTO CAVALLI POUR H&M

Next Post

Dre Skull – Gone Too Far ft. Sizzla





0 Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


More Story

ROBERTO CAVALLI POUR H&M

Après Karl Lagerfeld, Stella McCartney et Viktor & Rolf, c’est au tour de Roberto Cavalli de dessiner pour H&M....

01/06/2009