Mon coeur mis à nu

Mode / 16/04/2007

« Le goût du plaisir nous attache au présent. Le soin de notre salut nous suspend à l’avenir. Celui qui s’attache au plaisir, c’est-à-dire au présent, me fait l’effet d’un homme roulant sur une pente, et qui, voulant se raccrocher aux arbustes, les arracherait et les emporterait dans sa chute. » Charles – Pierre Baudelaire





Précédent

The Nightwatchman

Suivant

Victoria's Secret récompense les stars sexy





0 Commentaire


Laisser un commentaire