Encore une série réhabilitée par Netflix ! Si comme moi vous avez été victime des borborygmes enthousiastes émanant des binge-watchers professionnels vous recommandant : ahoh-touguette-ahouai-wize-mourdheure il est probable que vous êtes passés à côté de ce petit bijou décliné pour l’heure en 4 saisons (la 5eme est en cours de production), il eut été plus simple de l’appeler par son titre simplifié : Murder pour éviter les confusions.

En quelques mots : Annalise Keating, professeur de droit et avocate renommée à la tête de son propre cabinet à Philadelphie. Chaque année, quelques-uns de ses étudiants ont le privilège de travailler dans son cabinet. Mais un jour, ces derniers sont impliqués dans un meurtre…

Que le meilleur gagne

Une entrée en matière détonnante suivie d’un florilège de climax, de twists, d’incipits, d’analepses, de scènes de frissons, d’humour, rehaussés par une distribution quasi parfaite :

Fam goals 🙌📷: @violadavis

Une publication partagée par How to Get Away with Murder (@howtogetawaywithmurder) le

Si vous appréciez les univers à la Suits, Agatha Christie, Scoobydoo, Cluedo, l’ultime Souper, petits meurtres entre amis avec une bonne louche de romance un peu mièvre saupoudré de quelques séquences chaudes à l’américaine alors vous devriez être comblé.e… Petit bémol, la série peine à maintenir sur la durée une telle intensité, mais les intrigues sont suffisamment solides pour nous tenir en haleine. Soyons optimistes, la saison 5 devrait tenir toutes ses promesses et surtout évitez de vous faire spoiler…