Matthew Cookson, quintessence de la qualité anglaise et de l’élégance française.

MATTHEW COOKSON est à n’en pas douter le Lord de nos pieds, un savoir-faire cultivé au rang d’art. Un virtuose de la chaussure, adepte de lignes pures et modernes créées dans le respect des traditions. Ses slippers (personnalisables) font craquer le monde entier, ce n’est pas un hasard. Dans ses boutiques parisiennes il nous propose également des souliers de première qualité, ainsi que des Smoking Jackets capables d’exaucer mon rêve d’être un jour Hugh Hefner (au moins vestimentairement parlant).

veste_02veste_01

Classiques & modernes. Intemporels & contemporains. Artisanat & luxe. Sa marque éponyme est dans le parfait sillage de nos attentes en matière de luxe. Authentique et extrêmement qualitative.

bottine derbies richelieu mocassins sneakers
La quintessence de la qualité anglaise et de l’élégance française. matthewcookson.com

SL_46-2

RIVE GAUCHE RASPAIL

11, BOULEVARD RASPAIL  75007 PARIS

LUNDI – SAMEDI DE 11H À 19H

TEL : +33 (0)1 45 48 57 26

E-MAIL : raspail@matthewcookson.com

RIVE DROITE HAUSSMANN

124, BOULEVARD HAUSSMANN  75008 PARIS

MARDI – SAMEDI DE 11H À 19H

TEL : +33 (0)1 44 69 03 11

E-MAIL : haussmann@matthewcookson.com

Eleganza

Comme tous les ans les guetteurs de tendance attendent le signal pour enfin se lancer et annoncer formellement le thème de l’été. Cette année le mot d’ordre est « Club House Eleganza ». Elégance et décontraction. Styles inspirés de sportifs comme les mousquetaires Henri Lacoste et Jean Borotra, Guillermo Villas, Arthur Ash, Nick Faldo ; d’acteurs comme Sean Connery, David Niven, Marcello Mastroianni, Alain Delon ; de films comme la Dolce Vita, My fair Lady ou Plein Soleil ; de lieux comme Syracuse, Monte Carlo ou St Germain. Chic et rétro, air du temps et plaisir des sens. Apprécier une Peroni Nastro Azzuro* en terrasse, déguster un Cohiba Esplendidos et se régaler du spectacle des naïades en maillot de bain Agent Provocateur. Bande – son by Eliane Elias ou Ennio Morricone pour les grands espaces. Byzance. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Les Archives James Bond

«Bond, James Bond.» Depuis que Sean Connery a prononcé cette formule culte en 1962, le plus fringant des agents secrets de l’histoire du cinéma a séduit et fait vibrer le public dans le monde entier. Le personnage irréprochablement british créé par l’auteur Ian Fleming a été le héros de 23 films produits par EON, incarné par 6 acteurs différents sur plus d’un demi-siècle.

Pour célébrer les 50 ans de cette franchise innovante, les producteurs d’EON ont ouvert à Paul Duncan leurs archives de photos, de dessins, de storyboards et d’autres éléments liés aux tournages. Il s’est plongé pendant deux ans dans plus d’un million d’images, écumant une centaine d’archives. Le résultat: une immersion totale dans les coulisses de la série, couvrant tous les films de James Bond jamais réalisés, de Dr. No (1962) au Skyfall (2012), sans oublier la parodie Casino Royale (1967) et Jamais plus jamais (1983).

Les images, à couper le souffle, illustrent l’histoire orale racontée par plus de 150 acteurs ou membres des tournages qui révèle les dessous des films de James Bond. Avec ses photographies et reproductions inédites, ainsi que ses notes de production, ce livre représente un fabuleux hommage à la légende de James Bond. taschen.com