Ben Mazue Two Thumbs Up !!! Chanson, Soul, Hip Hop : voici s’il faut le définir, le crédo de Ben Mazué, auteur, compositeur et interprète. L’univers urbain  dans lequel il a baigné a emprunt ses textes et le hip-hop a ouvert une voix d’écriture que Ben a cultivé. En cette rentrée 2010, Ben propose un  EP en CD, destiné dans un premier temps au public des scènes et aussi disponible en digital. Un disque aux couleurs de bitume et de soleil, réalisé avec Clément Simounet, Régis Ceccarelli (Abd Al Malik) et Jean-Pierre Sluys (Anis), un travail de studio qu’il est enfin heureux de défendre, après ces deux années de scène. Tout au long de ces 7 titres,  dont 5 enregistrés en studio et 2 en live, Ben pose les bases de son style, évoque les amitiés indéfectibles (Quand je vous vois), les amours sensibles (Tout recommencer) d’un jeune homme de 28 ans bien de son temps  et propose une chanson décomplexée. On y retrouve ses influences américaines bien sûr, comme dans la bien-nommée Obama, sa chanson « cliché », comme il le souligne avec malice lors de ses concerts, ou dans sa déclaration d’amour pour le hip hop qu’il soit East ou West Coast, dans le très drôle Confession d’un rap addict. Mais il sait aussi dévoiler des accents touchants sur L’homme modeste, cet ami qui traverse la vie sans se plaindre, et se fait enjôleur avec le très sensuel T’es trop près.

André : Drawings  1 – 27 février Dans la rue, André est connu par ses alter-ego du graffiti comme Mr. A ainsi que pour ses « Love Graffiti ». André a longtemps hésité avant de passer de la rue à la galerie. Mais après avoir fait évoluer la vie nocturne de villes telles que Paris, New York, et Tokyo, puis avoir donné de nouvelles vies à son personnage via de nombreuses collaborations, il est aujourd’hui prêt à partager ses moments de tranquillité où il dessine sur des feuilles de brouillon ou dans des cahiers qu’il remplit continuellement sans jamais les montrer à personne. Cette exposition fait découvrir un travail plus personnel et intime, loin de toute commercialisation de l’art. Cette série est inspirée par l’imagerie de l’amour psychédélique des années 60’s et 70’s, mélangé au souvenir qu’il a des bandes dessinées qu’il lisait petit. Dans le monde d’André, ses dessins sont une sorte de monnaie, comme des billets doux pour s’échanger l’amour.  Drawings sera composé d’une trentaine de dessins de toutes tailles, de sérigraphies, des planches de surf Quiksilver, et bien d’autres surprises ! www.colette.fr

%d blogueurs aiment cette page :