En cette ère de Vélib’ fashion, Karl Lagerfeld dévoile son vélo siglé Chanel.

Dans ses sacoches en cuir matelassé se cachent une trousse à outils ou à maquillage et une pompe gainée de cuir. La selle répond aux mêmes critères esthétiques, les pneus sont increvables, une dynamo est intégrée pour alimenter le phare avant, l’antivol est soudé au cadre, les freins sont garantis quasiment inusables et il est possible de passer huit vitesses.

Entièrement réalisée à la main, cette petite reine (elle n’a jamais aussi bien porté son nom) sera disponible dès janvier prochain pour la bagatelle de 8 900 €.

En savoir plus www.chanel.com

%d blogueurs aiment cette page :