Le pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des Français nous assène- t-on à longueur de sujets marronniers. Pour ma part je ne conteste pas cet état de fait, mais il me semble pourtant que ce n’est pas l’argent qui fait le style. J’en veux pour preuve toutes les bonnes occasions que l’on peut dénicher sur Internet, dans les dépôts-ventes, greniers familiaux, achats groupés dans le sentier, sans pour autant sombrer dans la triste contrefaçon. La seule contrainte est celle du bon goût. Façonner un style demande quelques efforts mais c’est une condition sine qua non  pour dépasser votre condition financière et néanmoins adopter l’image la plus proche à vos aspirations. Il en va de même pour les restaurants, les hôtels, les voyages, il suffit juste d’agir en stratège, guetter les moments propices aux actions, choisir les bonnes opportunités. Dépenser sans compter est so 80’s le nouveau chic est d’avoir sans se faire avoir.

%d blogueurs aiment cette page :