Publié pour la première fois en 1845, ce livre est à la fois une biographie et un essai philosophique. Barbey, l’auteur sulfureux des Diaboliques, définit, avant Baudelaire, le dandysme. Mêlant références historiques et détails anecdotiques, il dresse le portrait d’un homme qui soumit à son goût, pendant vingt ans, la “high class” londonienne. Brummell (1778-1840), “arbitre suprême de l’élégance”, fut admiré tant par le futur roi Georges IV que par le poète Lord Byron. Jusqu’au jour où, criblé de dettes, il dut s’exiler en France. Loin de sa cour, Brummell connut vite la déchéance. Ruiné, malade, il séjourna en prison, puis à l’hospice où il mourut dément. (…) www.payot-rivages.fr

%d blogueurs aiment cette page :