Once described by Helmut Newton as a “fashion maniac”, Anna Dello Russo is currently the Editor At Large and creative consultant for Vogue Japan.  Anna spent 18 years at Conde Nast Italia starting as a Fashion Editor at Vogue Italia she went on to become Editor of L’Uomo Vogue from 2000-2006.  Anna was born in Bari in Southern Italy, and now lives in Milan with her dog Cucciolina. She is an avid collector of fashion and jewellery and describes herself as a passionate fashionista. annadellorusso.com
PS: Narcisse était un beau jeune homme qui allait tous les jours contempler sa propre beauté dans l’eau d’un lac. Il était si fasciné par son image qu’un jour il tomba dans le lac et se noya. À l’endroit où il était tombé, naquit une fleur qui fut appelée narcisse. (…)  “Il disait qu’à la mort de Narcisse les Oréades, divinités des bois, étaient venues au bord de ce lac d’eau douce et l’avaient transformé en urne de larmes amères. “Pourquoi pleures-tu? demandèrent les Oréades. – Je pleure pour Narcisse, répondit le lac. – Voilà qui ne nous étonne guère, dirent-elles alors. Nous avions beau être constamment à sa poursuite dans les bois, tu étais le seul à pouvoir contempler sa beauté. – Narcisse était donc beau? demanda le lac. – Qui mieux que toi pouvait le savoir? répliquèrent les Oréades, surprises. C’était bien sur tes rives, tout de même, qu’il se penchait chaque jour ! Le lac resta un moment sans rien dire. Puis : “Je pleure Narcisse, mais je ne m’était jamais aperçu que Narcisse était beau. Je pleure pour Narcisse parce que, chaque fois qu’il se penchait sur mes rives, je pouvais voir au fond de ses yeux, le reflet de ma propre beauté.” (L’alchimiste Paulo Coelho)