Je ne sais pas si vous le savez, mais Sophie Calle a perdu son chat. Souris. C’est son nom.
Elle ne l’a pas perdu par les rues, comme une certaine mère qui cherche encore le sien, mais pour de bon. À tout jamais.
En guise d’adieu, elle a demandé à une quarantaine de musiciens (Pharrell, Benjamin Biolay, Bono, Juliette Armanet…) d’écrire une chanson en hommage à Souris. Le chat.
Un requiem pour félin en somme.
Nous y sommes allés de notre ode.
Et si on y chante la douleur à l’estomac (papapa papa), ce n’est en rien pour célébrer cette belle science qu’est la gastro-entérologie.
Ne vous y trompez pas. On pleure la perte du chat.
C’est plutôt beau d’y penser : alors même qu’il nous quittait pour toujours (si on fait abstraction un instant de son empaillement), une chanson naissait, à son nom.
Le Chat Souris est mort. Vive le Chat Souris !

Feu! Chatterton – Le chat souris

En live au Zenith de Paris le 24 Janvier & en tournée en France