Gilles rend hommage à une figure des nuits parisiennes, Jenny Bel’Air, personnage hors-norme, transgenre et créature de la nuit et qui, à un moment donné, devient la star absolue du Paris branché des années 80…

Gilles – Jenny (Live au Breakfast)

Tourné le 5 novembre 2018 au Breakfast Paris.

Réalisé par Yann Morrisson
Stylisme Dimitri Rivière
Assistant de production Maxime Lemoine
Photographe Nicolas Wagner

A Paris, aux portes de la nuit
Prénom Jenny
Jenny, c’est elle et lui
Descendue d’un taxi
Elle travaille sur le trottoir
Les yeux dans les phares
Aux portes de la nuit

Jenny
Jenny c’est quelqu’un d’important
Elle fait entrer les riches et les pauvres en même temps
Entre deux bodyguards
Elle dit à Warhol et Dustan
Passez devant

Jenny, c’est aussi
Maxim’s et ses amis
Du Nuage au Palace
Des milliers d’insomnies
Quand je ne dors pars
Je pense à lui
Jenny, c’est elle et lui
Personnage de roman
Que je lisais adolescent

Jenny
Jenny, c’est quelqu’un d’important
Elle fait entrer les riches et les pauvres en même temps
Entre deux bodyguards
Elle dit à Warhol et Dustan
Passez devant
Jenny
Jenny, c’est quelqu’un d’intelligent
Elle sait ce que c’est
Le mariage pour les grands
Le sida, les insultes
Le sens de la lutte
Droit devant

« Jenny », écrit par Ariel Kenig / Gilles et composé par Nicolas Subréchicot
Claviers / Programmations / Guitare : Nicolas Subréchicot
Claviers / Programmations / Guitare / Basse : Pierre Lavandon