La légende du rock underground de N.Y City revient du désert avec douze tubes redoutables. Du pur Garage Punk d’aujourd’hui, mélange de rhythm and blues et de grooves subversifs, un cocktail molotov de sons garantissant la destruction de n’importe quelle langue de bois post-moderne. Pulsant d’énergie, résonnant d’excitation, dégoulinant d’une âme radioactive et d’émotions brutes, Spencer ouvre son cœur comme jamais, explorant la condition de l’homme moderne avec ses guitares caustiques. L’album répond à la question suivante : « est-il possible d’incendier le monde sans scrupule des fake news et des révolutions en plastiques avec le pouvoir du rock’n’roll ? »

Jon Spencer – Do The Trash Can

JON SPENCER – Spencer Sings the Hits
(In The Red / Differ-ant)
www.intheredrecords.com