La Sérénité intérieure rassemble les considérations morales sur la tranquillité de l’âme que Plutarque envoie à Paccius, sénateur romain. Le ton, familier et immédiat, est celui de la correspondance, tandis que profonde et rationnelle est la quête d’un parfait équilibre qui sait triompher des événements extérieurs, des troubles intérieurs, des passions prêtes à nous aigrir et à voiler d’ombre certains moments de notre existence. La philosophie de Plutarque nous apprend à accepter tout ce qui arrive, car il y réside toujours quelque bien : c’est dans la pratique de cette philosophie de l’adversité que nous trouvons en nous les valeurs morales et spirituelles dont personne ne pourra jamais nous priver.

%d blogueurs aiment cette page :