La justice américaine et la SEC ont démantelé le plus vaste réseau de délits d’initiés de ces vingt dernières années. 13 employés des plus grandes banques de Wall Street ont été inculpés. C’est, selon l’hebdomadaire Business Week, rien moins que « le délit d’initiés du siècle ». Jeudi, la justice américaine et la Commission des Opérations en Bourse (SEC) ont annoncé avoir démantelé le plus vaste réseau de délits d’initiés de ces vingt dernières années. «Aussi fort que l’affaire Ivan Boesky à la fin des années 80 », commente le magazine Forbes, en référence à l’ex-golden boy de Wall Street, condamné en 1987 à trois ans de prison et 100 millions de dollars d’amende pour sa participation à un scandale resté dans les annales. Sont impliqués dans le cas actuel treize employés de quatre des plus prestigieuses banques de Wall Street (UBS, Morgan Stanley, Banc of America et Bear Sterns) et de trois hedge funds (Lyford Cay Capital, Chelsey Capital, Q Capital Investment Partners), dont quatre ont déjà plaidé coupable. Ils risquent jusqu’à 25 ans de prison Isabelle Lesniak, à New York La suite sur www.LExpansion.com

%d blogueurs aiment cette page :