” Le Démon est un chef-d’oeuvre. De loin le plus accompli des romans de Selby. Pour un monsieur qui a reçu une éducation classique, c’est l’oeuvre parfaite. Avec des scènes familiales absolument magnifiques. Et cette tension déchirante, à l’intérieur… Le mouvement dramatique doit aboutir là où il aboutit à la fin du livre. Pas une page de plus. C’est splendide, achevé… Le Démon, c’est le Don Juan de Mozart, le seul que je connaisse parfaitement. Et le cri de Don Juan, au bout, n’est pas un cri de détresse, attention ! C’est ” Merde “, jusqu’au bout ! Avec ça, d’un point de vue stylistique, Selby reste très classique : mais dans ce cadre classique, ce qu’il raconte est terriblement nouveau. Ça fait du Démon un roman fabuleux, tellement fort… ”  www.amazon.fr