Erik mon homme de terrain Américain (un gros con surpayé) et Birgitt son homologue Allemande, me soutiennent mordicus que la française ne fait plus bander à l’étranger, qu’elle n’aurait plus aucun sens du goût, la délicatesse d’un troglodyte et l’intellect d’une huitre. ” Quoi ?” Dis je estomaqué par cette saillie verbale fort peu agréable pour le Ultimate French Lover que je suis. Toujours piqué au vif, je m’inscris bien évidemment en faux à cette vindicte, mon sang de gascon basque aux accents parisiens mâtiné de vendéen ne supporte pas l’atteinte à notre intégrité nationale, car pour moi, chaque française, riche de sa diversité et de son métissage, est une Marianne en puissance, qui représente avec élégance et volupté la Tradition française de la beauté et du luxe. La femme française est, sans contestation possible, le joyau du monde, toujours du style, de la classe,  jamais un mot plus au que l’autre, de la conversation et puis… si désirable. Le Gonzo aka dirty french lover.