Le fabuleux déclin de l’empire masculin. ” Au début, je croyais qu’un métrosexuel, c’était un type qui avait un sexe suffisamment gros pour le montrer dans le RER en déployant, tel un albatros, les pans de son imperméable. Je me trompais. Un métrosexuel est un type qui va au salon d’esthétique en plein samedi après-midi parce que ni sa femme ni ses filles n’ont envie de l’emmener voir un match de foot féminin. Voilà la vérité. ” Manuel de lâcheté conjugale, traité de puériculture déjanté, livre noir de la société maternante, lettre d’amour tachée de gras, bible du père martyr, cahier de tendances pour homme-parasite, pamphlet lubrique et séditieux… Le musée de l’homme est tout cela à la fois. Dans ce récit hilarant, l’auteur, un jeune père de famille déjà fatigué, cède la place et les commandes aux femmes de sa vie avec un masochisme et une jubilation d’une lucidité déconcertante. David Abiker est cadre sup’. Par ailleurs, il est chroniqueur pour France 5, France Inter, et le magazine Femme actuelle. Le musée de l’homme est le premier volet d’une trilogie burlesque sur notre époque. De David Abiker www.amazon.fr

%d blogueurs aiment cette page :