(…) Avec le groupe Montecarl, il signe un premier album qui permet le « retour du rock » à l’époque du tout électro. Suivent des tournées avec Nada Surf, Supergrass ou Dolly. Après la séparation prématurée du groupe (une partie va créer AS DRAGON avec Burgalat), aidé de Ira Eliot de Nada Surf, Philippe livre un 1er album solo expérimental plein d’audace, où il joue de tous les instruments. Suivent un EP live : « Sauvage », et une cover garage de « Harder, Better, Faster, Stronger » adoubée par les Daft Punk et Pedro Winter eux-mêmes qui la diffusent dans les clubs du monde entier, permettant à Philippe de figurer sur les compilations anglaises aux côtés de Blur ou de Bowie. Son deuxième album, « Sain et sauf », mélange de métal et de garage rock est un disque sans concession ni pitié pour l’auditeur. Suivent des collaborations avec Eiffel, Mass Hystéria, Denis Barthe de Noir Désir et DJ Zebra. Parallèlement, Philippe réalise et écrit pour les autres : « 3 » et « Pomme C » avec Calogero, « La suite » pour la Grande Sophie, « Get Out » pour Archive, Dave, Neimo, Mareva Galanter ou Axel Bauer. Après une tournée de 30 dates en première partie de Calogero, Philippe sort aujourd’hui son troisième album. Il y retire le costume de rocker mais n’en enfile aucun autre et préfère rester à nu, nous y dévoilant ses talents d’auteur et son exigence artistique. (…) « Ce disque aux accents Dutronc/Brel/Gainsbourg, enregistré live en cinq jours pour capter naturel et émotion, est une collection de 12 objets pleins de charme et de surprises » site officiel : http://www.philippeuminski.com myspace : http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=166144644 Philippe UMINSKI, en concert WARNER SESSIONS le 09 Avril 2008 à la Flèche d’Or

%d blogueurs aiment cette page :