Enough is enough” disait Hamlet en proie au malheur le plus absolu, même Dante perdu dans les limbes, dans le plus bas et le plus triste des enfers était moins négatif que notre presse actuelle.

Afin de ne pas continuellement passer pour un peuple de demeurés complets (à noter que je n’ai rien contre les demeurés) et de rassurer nos belles plumes, sachez chers médias:

Que nous savons que c’est la crise, d’ailleurs nous vivons au quotidien les problèmes dont vous nous abreuvez à longueur de journée, merci !

Que nous ne sommes plus dupes des promesses pré électorales ni de votre prétendue déontologie…

Que nous sommes las de vos sondages bidonnés ou de vos montages dramatiques qui n’ont aucun pouvoir sur nous,

Que nous ne supportons plus le sentiment fétide d’insécurité et la haine que vous instillez mielleusement envers ceux qui partagent notre pain d’où qu’ils viennent.

Responsables, coupables ? Allez chercher votre part dans ce qui afflige le peuple !

Autruches un jour et père la morale toujours. Au lieu de moraliser à l’étranger ou de fustiger en notre contrée, ayez le courage de nous aimer et de nous apporter la preuve de notre humanité,

Trouvez les points de convergence plutôt que de divergence, ça ne fait pas vendre ? Si tel est votre raisonnement alors je vous crache dessus en espérant que votre château de cartes s’effondre avec cette société photoshopée que vous contribuez chaque jour à fragiliser un peu plus.

Pour ma part je me fous du triple A, je me fous des affaires sorties d’un chapeau et rapidement cachées, je suis pour mon voisin qui lutte et qui remporte des victoires au quotidien, je suis pour les initiatives positives des uns et des autres, je suis pour les curés et autres humanistes qui aident les enfants à se sortir de la misère sans arrières pensées, je suis pour les politiques qui se battent pour des valeurs et des convictions, je suis pour un idéal commun, je suis pour la société de consommation qui ne créé pas de frustration car chacun y a sa place. Franchement, il y a de quoi faire pour rendre ce monde meilleur ! quand vous remettrez-vous en cause ??
A toutes fins utiles, la ménagère t’emmerde et son caddy également !