Quatre actrices françaises ont dessiné un bijou en or blanc et en diamants pour la maison de joaillerie. Le projet, initié avec l’association « Paroles de femmes », a pour objectif de soutenir la lutte contre les discriminations faites aux femmes. L’organisation a pour principale mission de « promouvoir le statut de la femme », mais également de combattre l’inégalité ou la soumission. Valérie Messika, créatrice pour sa marque éponyme, reversera 20% des bénéfices à Paroles de femmes. Se considérant « privilégiée » par son poste à responsabilités, elle souhaite démontrer que la joaillerie peut « jouer un rôle conciliant et créer de l’harmonie là où il n’y en a plus ». Inspirées par le bouddhisme, Vahina Giocante et Bambou ont créé un pendentif, Anouchka Delon, une coccinelle d’or et de diamants, et Audrey Dana une bague trois doigts, symbole de solidarité. Les modèles seront disponibles dès la fin du mois de janvier au corner des Galeries Lafayette à Paris. Messika-joaillerie.com  –parolesdefemmes.org via abc-luxe

%d blogueurs aiment cette page :