Mouvement esthétique formé par un regroupement d’artistes qui prétendaient asseoir sur des bases scientifiques les découvertes et les intuitions de Delacroix et des peintres impressionnistes. Les néo-impressionnistes, selon l’expression forgée par le critique Félix Fénéon pour établir la distinction entre les Impressionnistes «romantiques» et les peintres groupés autour de Georges Seurat dès 1884, sont fascinés par les mêmes difficultés que Monet et Renoir: le rendu de la lumière et de la couleur, problèmes qu’ils abordent cependant armés des découvertes récentes des physiciens Chevreul, Rood, Sutter, Henry sur la composition des couleurs et de la lumière. Le nouveau mouvement prétend avant tout devenir «l’expansion logique de l’impressionnisme», d’après la formule de Signac. http://agora.qc.ca

%d blogueurs aiment cette page :