Entre les combats de poulets élevés aux hormones, les petits arrangements entre amis et les coups de poignards dans le dos, mais comment se mobiliser dans ces moments de “démocratie” pour au minimum voter. Je suis outré par le spectacle que nous offre nos pseudos représentants d’où qu’ils viennent, mais les adeptes du ni – ni et du “ça ne nous regarde pas ça ne se passe qu’entre eux” sont encore pire, l’idéologie du rejet, la haine de l’autre, ils se parent de vertu et de lauriers mais ils font crever la nation. Aucune remise en cause, jamais d’excuses au peuple mais pour qui se prennent ils ? Que nous offrent-ils ? Déconnectés, parachutés… Démontrez moi que je me trompe !

%d blogueurs aiment cette page :