Les 80 propositions sont réparties en trois grandes catégories :
– L’accès des publics aux contenus en ligne : dynamiser l’offre en améliorant la disponibilité numérique des œuvres ; favoriser le développement d’un tissu de services culturels numériques innovants et porteurs de diversité culturelle ; proposer aux publics une offre abordable, ergonomique et respectueuse de leurs droits.
– Le financement de la création : garantir la rémunération des créateurs au titre de l’exploitation numérique de leurs œuvres ; renforcer la contribution des acteurs numériques au financement de la création ; soutenir les nouvelles formes créatives et les nouveaux modes de financement. Suite de l’article et détails

%d blogueurs aiment cette page :