Il n’ y a rien de plus désagréable, au restaurant, que de subir les conversations des autres tables. Les commerciaux old school, qui sont passés maîtres dans l’art ‘d’égayer’ un repas, n’hésitent jamais à étaler bruyamment ‘leurs exploits’ ainsi que leur insolent mauvais goût. Il n’est pas évident, pour des non initiés, d’apprécier des remarques du type : ‘Salut les grosses, alors on discute anneau gastrique ?’ ou encore ‘Putain t’as vu c’est encore cet enculé de José qui a eu la prime du challenge réseau !’ ‘Tu m’étonnes, il a bien une tête à bouffer le cul de ce fils de pute de D.R. Ca me donne envie de gerber… Oh non, y a des fayots au menu ? Ca me fait loufer grave.’, surtout en galante compagnie. Heureusement les nouveaux commerciaux sont plus classes parlent de ‘meufs’ et de bagnoles, de foot et de ‘teufs’, c’est quand même beaucoup plus classe !

%d blogueurs aiment cette page :