Lorsque votre train de vie apparaît disproportionné par rapport à votre revenu, le fisc se réserve le droit de vous imposer forfaitairement en reconstituant un revenu théorique basé sur certains éléments de votre train de vie, à l’aide d’un barème spécialement prévu à cet effet par la loi.  Ces éléments sont au nombre de 12, auxquels l’administration attribue une valeur forfaitaire de revenus. Leur énumération fleure bon parfois l’archaïsme désuet. En effet, à côté de la résidence principale, des résidences secondaires, des voitures, motocyclettes (de plus de 450 cm3), yachts ou bateaux de plaisance, avions de tourisme, chevaux de course et employés de maison, figurent d’autres critères dignes de la Belle Epoque : les chevaux de selle, les droits d’entrée à un club de golf et les droits de chasse…  A titre d’exemple, le revenu présumé de l’avion de tourisme équivaut à 69 € par cheval-vapeur tandis que l’adhésion à un club de golf vaut deux fois les sommes versées au-delà de 4 600 €. Rassurez-vous cependant si vous avez acheté le Phocéa avec l’argent de Papa, il vous suffira de prouver la succession ou la donation pour éviter la taxation selon les signes extérieurs de richesse… SOURCE:  http://www.lecri.fr

%d blogueurs aiment cette page :