Pour 4 personnes 500 g de riz basmati – 1 dose de safran – 1 yaourt brassé – 50 g de beurre. Lavez le riz dans un grand bol avec de l’eau tiède. Changez l’eau environ dix fois pour ôter tout l’amidon. Quand l’eau est claire, versez 1 grosse cuillère de gros sel. Remplissez une casserole (à revêtement anti-adhésif) d’eau et portez à ébullition. Versez le riz avec le sel. Laissez cuire à petit feu 8-9 min, jusqu’à ce que le riz soit encore un peu croquant. Rincez-le à grande eau. Egouttez. Dans la même casserole, versez le beurre, faites-le fondre sur feu très doux. Versez le riz en l’étalant dans le fond et en formant un cône. Entourez le couvercle de la casserole d’un torchon épais, posez le couvercle, laissez cuire à feu très doux 30 min. Pendant ce temps, faites tremper le safran dans un peu d’eau chaude 10 min, puis mélangez-le avec le yaourt. Otez le couvercle, versez le yaourt sur le riz, couvrez à nouveau et laissez cuire encore 30 min minimum. Ce riz peut attendre au moins 2 h sur feu doux. Avant de servir, posez le fond de la casserole dans de l’eau froide, 2 min. Retournez le riz d’un seul coup sur un plat. La croûte doit être bien dorée et croustillante et le riz à l’intérieur, très moelleux (chaque grain doit se détacher). Ce riz très léger n’est pas gras. Préparation : 5 min. Cuisson : de 1 à 3 h. Alternative : Sans beurre ni yaourt. Versez un peu d’huile neutre au fond de la casserole, arrosez le riz d’un filet d’huile et d’un peu d’eau, couvrez. Aux fèves et à l’aneth. Otez la peau dure de 150 g de fèves, ajoutez un peu d’aneth et mélangez avec le riz avant de le cuire avec du beurre dans la casserole.

%d blogueurs aiment cette page :