« Le pire con, c’est le vieux con. On ne peut rien contre l’expérience. » dit Jacob Braude, cela étant Yvan Audouard a raison lorsqu’il affirme  qu’être traité de con par un autre con ne prouve pas que vous n’en soyez pas un. Mais je ne peux que m’incliner devant cette sublime citation  de Georges Wolinski « Je suis un con, mais quand je vois ce que les gens intelligents ont fait du monde… ». Tout ça pour dire qu’à longueur de journées nous nous plaignons complaisamment des cons  aux yeux desquels nous sommes sans doute, à l’instar d’un miroir, leur alter-ego. Ayons au moins la franchise de l’admettre de temps en temps, être con n’est pas incurable, il suffit d’ajouter à sa personnalité un brin d’humour, de recul, de lâcher – prise, de tolérance et de considérer l’autre non pas comme une pompe à essence 24/24 mais comme un véritable être humain. Cela fait vous deviendrez juste con par intermittence et non plus constamment.  Dont acte of course 🙂

%d blogueurs aiment cette page :