La vie est ainsi faite pour beaucoup: Barrières, frontières, blocages de toutes sortes et d’un coup tout se limite à un cloisonnement dont on ne s’échappe pas. Faire vivre l’impossible n’est pas une doctrine, une lubie de philosophe mal dégrossi, une fuite du réel. Il s’agit selon moi d’une preuve ontologique de l’existence de l’homme, sans l’envie d’aller au delà du possible, sans la hargne de dépasser les clivages, les cadres et les restrictions, rien de positif n’arriverait, le conformisme pour seule destination, autant dire la banale mort. Faire vivre l’impossible, en dehors de tout argument marketing usé à mauvais escient mérite d’être entrepris à bras le corps et avec la détermination et l’énergie requise. Dont acte

20120519-000533.jpg